OCT OEEO

PPP_Septembre_2018

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1012856

Contents of this Issue

Navigation

Page 56 of 59

55 Septembre 2018 | Pour parler profession A U T O R É G L E M E N TAT I O N Consultez le texte intégral des décisions à oct-oeeo.ca/décisions. TROUVER UNE QA ENRICHISSEZ VOS CONNAISSANCES PROFESSIONNELLES! L'apprentissage professionnel continu fait partie intégrante de l'enseignement. Notre outil Trouver une QA est conçu pour vous aider à repérer le cours qui répond à vos besoins. Faites des recherches par titre, par fournisseur ou par ville. Choisissez une QA dans une liste de plus de 370 cours pour approfondir vos connaissances dans une matière ou pour améliorer vos compétences pédagogiques. TROUVER UNE QA EST ACCESSIBLE SUR NOTRE SITE, WWW.OEEO.CA, OU AVEC NOTRE APPLI (MAINTENANT ADAPTÉE AUX TABLETTES). AUDIENCES incident survenu dans la cour de l'école qui les impliquait. Des accusations criminelles ont été portées contre M me Vasta et finalement retirées après qu'elle eut pris un engage- ment de ne pas troubler la paix publique. Le sous-comité a entendu l'affaire le 30 novembre 2016. M me Vasta a reçu l'autorisation d'enseigner en juin 2001. Elle était présente à l'audience et y était représentée par un avocat. Le sous-comité de discipline l'a recon- nue coupable de faute professionnelle et lui a enjoint de se présenter devant lui pour recevoir une réprimande. De plus, le sous-comité lui a ordonné de suivre à ses frais, et de réussir, un cours sur la gestion de la colère et les questions de sensibilité avec les élèves, et ce, dans les trois mois suivant la date de l'ordonnance. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «En tant qu'adulte et profession- nelle, M me Vasta se devait de garder son calme et d'aborder la situation de façon raisonnable et professionnelle.» Membre : Christine Jonelle Vellinga N o de membre : 424121 Décision : Suspension, réprimande et conditions Un sous-comité de discipline a suspendu le certificat de Christine Vellinga, directrice d'école au service du Simcoe Muskoka Catholic District School Board, pour avoir adopté une conduite déloyale lors de l'administration d'un test provincial. M me Vellinga a commis plusieurs irrégu- larités dans l'administration du Test provin- cial de compétences linguistiques (TPCL) de 10 e année et a ordonné à des membres du personnel et à des élèves de prendre part à ces pratiques d'évaluation malhonnêtes. Le sous-comité a entendu l'affaire le 26 janvier 2018. M me Vellinga a reçu l'autorisation d'enseigner en juin 1999. Elle était présente à l'audience et y était représentée par un avocat. Le sous-comité de discipline a reconnu M me Vellinga coupable de faute professionnelle et ordonné que son certificat d'enseignement soit suspendu pendant six mois. Le sous-comité lui a aussi enjoint de se présenter devant lui pour recevoir une réprimande. Enfin, il lui a ordonné de suivre à ses frais et de réussir un cours sur la pratique éthique, et ce, dans les 90 jours suivant la date de l'ordonnance. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «On s'attend à ce que les membres de la profession enseignante agissent avec éthique et intégrité et donnent l'exemple au personnel et aux élèves.» Membre : Elizabeth Marie Von Eppinghoven, EAO N o de membre : 101450 Décision : Réprimande et conditions Un sous-comité de discipline a réprimandé Elizabeth Marie Von Eppinghoven, enseignante du Toronto District School Board, pour s'être com- portée de manière inappropriée et non professionnelle à plusieurs reprises. M me Von Eppinghoven a reçu l'autorisa- tion d'enseigner en octobre 1993. Elle était présente à l'audience du 6 décembre 2016 et y était représentée par un avocat. Elle a lancé des objets de la salle de classe à des élèves, a proféré des jurons et a fait des remarques inappropriées à propos de certains élèves. De plus, à la suite de désaccords avec des parents à une rencontre scolaire, elle a présenté en classe son interprétation des commentaires des parents lors de cette soirée; certains élèves ont compris qu'elle faisait des commentaires négatifs au sujet de leurs parents. Le sous-comité de discipline a reconnu M me Von Eppinghoven cou- pable de faute professionnelle et lui a enjoint de se présenter devant lui immédiatement après l'audience pour recevoir une réprimande. De plus, dans les 120 jours suivant la date de la décision, M me Von Eppinghoven doit suivre à ses frais, et réussir, un cours sur les limites professionnelles. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «[Le cours] lui rappellera ses obligations d'enseignante et l'aidera à prendre de meilleures décisions dans ses prochaines interactions avec les élèves.» ■

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Septembre_2018