OCT OEEO

PPP_Décembre_2018

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1048265

Contents of this Issue

Navigation

Page 20 of 55

19 PRATIQUES EXEMPLAIRES Décembre 2018 Pour parler profession Une voie toute tracée C'est en remeant en question ses propres idées préconçues au sujet des peuples autochtones que Laurie Crawford a trouvé sa véritable vocation. DE PHILIPPE ORFALI O n se bat souvent pour éviter de devenir comme nos parents. Or, dans ma famille, comme ma mère, ma grand-mère, mon arrière-grand-mère et ma belle-mère, bref, toutes les femmes de ma famille étaient ensei- gnantes, c'était vraiment la dernière chose que je voulais être!» C'est néan- moins vers cette profession que Laurie Crawford, EAO, s'est tournée après des études en cinéma à Montréal et la naissance de sa fille Grace, Mohawk par son père. Originaire de Cornwall et élevée dans un contexte de tensions intercom- munautaires entre Blancs et Autochtones, elle avait toujours montré un grand intérêt pour les communautés autochtones. Mais l'arrivée de Grace, en 2001, l'a poussée à faire un examen de conscience. «Souvent, on hérite de certaines attitudes et idées qui ne sont pas forcément le fruit d'un engagement authentique avec "l'autre". En tant que mère, mais aussi en tant qu'enseignante, j'ai voulu m'ouvrir les yeux et le cœur sur la réalité de ces peuples.» Il y a quatre ans, lorsque le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) a créé un poste de conseillère pédagogique responsable de l'éducation autochtone (de la maternelle à la 12 e année), cette pédagogue polyvalente, qui avait enseigné presque toutes les matières, s'est donc littéralement précipitée pour le remplir. «Je ne suis pas Autochtone, mais je suis une grande alliée des peuples autoch- tones. Et c'est cette passion et cette ouverture que j'essaie, bien humblement, de transmettre tant à mes collègues qu'à mes élèves.» Depuis 2017, l'ensemble des conseils scolaires de la province ont engagé des personnes qui, comme M me Crawford, sont responsables de l'éducation autoch- tone. Leur mandat consiste non seulement à accroître les connaissances de tous les élèves sur les peuples autochtones, leur histoire et leur culture, mais également à sensibiliser et à appuyer le personnel enseignant. Pour ce faire, ces personnes travaillent de concert avec les communautés autochtones locales et d'autres intervenants. EXCLUSIVITÉ EN LIGNE Visionnez un portrait numérique de nos Pratiques exemplaires à oct-oeeo.ca/portraits. «

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Décembre_2018