OCT OEEO

PPP_Décembre_2019

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1183610

Contents of this Issue

Navigation

Page 41 of 59

40 LU, VU, ENTENDU Pour parler profession Décembre 2019 Des ressources pour vous et votre classe Pour des ressources en anglais, rendez-vous à professionallyspeaking.oct.ca. Vous pouvez emprunter la plupart des ouvrages en question à la bibliothèque Margaret-Wilson, à l'exception de certaines trousses de classe. Composez le 416-961-8800 (sans frais en Ontario : 1-888-534-2222), poste 689, ou envoyez un courriel à biblio@oeeo.ca pour réserver votre exemplaire. Les réalités autochtones «L'adolescence est un passage difficile, une période particulièrement troublante, encore plus peut-être dans les communautés margina- lisées», fait remarquer Waubgeshig Rice, auteur d'un recueil de nouvelles dont la version française, La cérémonie de guérison clandestine, est sortie récemment. Lui-même encore adolescent lorsqu'il commence à écrire, il tire son inspiration des évènements vécus dans la communauté anishinaabe où il a grandi, la Première Nation Wasauksing, près de Parry Sound. «La rédaction de ces récits a été un exutoire vital pendant mon adolescence.» Il publie finalement son recueil en 2011 alors qu'il a déjà entamé une carrière de journaliste. Encouragé, il continue sur sa lancée. Trois ans plus tard, avec son premier roman, Legacy – paru en français en 2017 sous le titre Le legs d'Eva –, il traite du meurtre d'une jeune femme autoch- tone. En 2014, il reçoit la Debwewin Citation for Excellence in First Nation Storytelling. Son plus récent livre, Moon of the Crusted Snow, traite lui aussi des défis de la vie dans une communauté autochtone et de la résilience. Selon l'auteur, qui est aussi animateur à la radio de CBC dans le nord de l'Ontario, beaucoup de choses ont changé depuis sa première publication. Il pense notamment à deux évènements dominants : la création, en 2012, du mouve- ment de contestation Idle No More et la Commission de vérité et de réconciliation. Waubgeshig Rice souligne la visibilité actuelle de nombreux auteurs autochtones : «Il n'y a pas une seule réalité autochtone, ni une seule culture, mais des dizaines de langues et des centaines de communautés.» Il est d'avis qu'il incombe aux enseignants d'en être conscients et de communiquer à leurs élèves la situation contempo- raine des peuples autochtones au Canada et la vraie histoire de ce territoire. Rochelle Pomerance, responsable de cee rubrique La cérémonie de guérison clandestine; Éditions David; Ottawa; 2019; ISBN 978-2-89597-661-5; 108 p.; 16,95 $; 613-695-3339; info@editionsdavid.com; editionsdavid.com La cérémonie de guérison clandestine DE WAUBGESHIG RICE TRADUIT PAR MARIE-JO GONNY Dans ce premier recueil de nouvelles (sorti en anglais sous le titre Midnight Sweatlodge) qui lui a valu, en 2012, le prestigieux prix Independent Publishers Book, Waubgeshig Rice évoque ce que signifie être Autochtone au Canada aujourd'hui. Sous la hutte à sudation et guidés par l'ainé selon un rituel ancestral, de jeunes Autochtones parlent chacun à leur tour d'un défi qu'ils ont surmonté : isolation, dépression, abus de substances. Cette pratique est un rite de purification pour le corps, l'âme et l'esprit, et un moyen de communication avec le monde des esprits (le Créateur). Par l'introspection et la quête de son moi spirituel, chaque participant doit vaincre l'inconfort et, parfois, la douleur que cause une trop grande chaleur. Le récit adopte une struc- ture en parallèle cohérente et fluide, qui s'intéresse au passé de chacun des participants. Ce récit initiatique et intimiste aborde de nombreux thèmes, dont l'identité culturelle et l'importance des traditions. Le contenu exige une certaine maturité de la part du lecteur. C'est un ouvrage à portée sociologique qui peut servir de tremplin à une discussion en classe sur le mode de vie, les blessures, la transmission des valeurs et l'appartenance. Critique de Marie-Christine Payee, EAO, enseignante contractuelle et traductrice-réviseure, La Tuque.

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Décembre_2019