OCT OEEO

PPP_Décembre_2019

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1183610

Contents of this Issue

Navigation

Page 42 of 59

41 LU, VU, ENTENDU Décembre 2019 Pour parler profession PHOTO DE WAUBGESHIG RICE : REY MARTIN; COUVERTURES DE LIVRES : STEPHEN FERRIE L'Odyssée des neiges; Éditions David; Ottawa; 2018; ISBN 978-2-89597-663-9; 188 p.; 14,95 $; 613-695-3339; info@editionsdavid.com; editionsdavid.com L'Odyssée des neiges DE PIERRE-LUC BÉLANGER Depuis la parution de son premier roman en 2013, l'auteur franco-ontarien enchaine les écrits jeunesse. Ce passionné de voyages et d'aventures crée des personnages qui sortent de leur zone de confort pour relever des défis et vivre de nouvelles expériences. Dans ce roman, Pierre-Luc Bélanger n'a pas fait exception à sa règle. Adolescent passionné de hockey, Théo Marchand s'imagine déjà dans les grandes ligues professionnelles jusqu'au jour où, à cause d'une bagarre qui a mal tournée, il doit faire une croix sur ses rêves. Sa petite amie le quitte, ses parents se séparent, il doit déménager à Sudbury et sa guérison s'éternise. Le malheur semble s'acharner sur lui, ce qui pèse lourd sur son moral. Il apprend à apprécier la vie autre- ment lorsqu'il se découvre une nouvelle passion : la motoneige. Avec sa grand-mère et ses deux nouveaux amis, Alexis et Sophie, il se fixe un objectif : participer à la compétition L'Odyssée des neiges, un trajet de 1 000 kilomètres. Le périple à quatre est parsemé d'embûches. Théo doit puiser dans ses forces intérieures et vaincre son anxiété pour atteindre la ligne d'arrivée. Le roman plaira aux jeunes sportifs et motoneigistes. L'histoire s'enchaine bien, le vocabulaire est accessible, l'action se déroule rapidement et le sujet est typique du nord de l'Ontario. Critique de Dominique Roy, EAO, enseignante de français au Centre d'éducation des adultes, Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières, à New Liskeard. Qallunaat! Pourquoi les Blancs sont drôles; Office national du film du Canada; 2006; 52 min; accessible sur le site CAMPUS de l'ONF et sur ONF.ca; 1-800-267-7710. Qallunaat! Pourquoi les Blancs sont drôles UN FILM RÉALISÉ PAR MARK SANDIFORD Le grand succès de ce film n'est pas surprenant. Il représente un excellent déclencheur pour la discussion et la réflexion autour d'idées qui sont toujours d'une actualité poignante et que nous ne pouvons passer sous silence. Par son approche, ce film traite la question autochtone en adoptant un point de vue idéologique et en faisant appel à l'anthropologie, qui n'est certainement pas une discipline neutre et qui véhicule les valeurs d'une époque, d'une nation, d'un point de vue. Il s'agit, en l'occurrence, du regard que porte les Inuits sur les Blancs – regard espiègle, plein d'humour et de bon sens –, l'autre image du miroir, celle que nous n'avons pas l'occasion de voir tous les jours. La force de ce documentaire réside dans l'essence même des entretiens et des scènes qui défilent, et dans lesquels on retrouve «un état d'esprit» plutôt qu'une «couleur de peau». Ce film donne la parole à des gens qui, dans la sagesse de leur quotidien, réfléchissent tout simplement à l'influence de la civilisation dans la rupture avec les traditions culturelles. Que veut dire «être civilisé»? Les élèves du secondaire trouveront certainement cette œuvre très intéres- sante. Il est à noter que le film est en anglais avec sous-titres français. Critique de Véra Nochtéva, EAO, enseignante de français au secondaire à la White Oaks Secondary School, Halton District School Board, à Oakville.

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Décembre_2019