OCT OEEO

PPP_Décembre_2019

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1183610

Contents of this Issue

Navigation

Page 9 of 59

8 MOT DE LA PRÉSIDENTE Pour parler profession Décembre 2019 L a fin de 2019 approche à grands pas, et nous avons hâte de voir ce que la nouvelle année nous réserve. Nous savons que des améliorations seront bientôt apportées à la structure de gouvernance du conseil de l'Ordre. Nous, en tant que présidente et vice-président du huitième conseil, savons également que beaucoup d'enseignantes et d'ensei- gnants agréés de l'Ontario possèdent des expériences diverses et que, s'ils siégeaient au conseil et aux comités, ce serait un atout au service de l'intérêt du public. Nous souhaitons profiter de ce moment pour réfléchir à nos propres expériences en tant que pédagogues en ce qui concerne la compréhension que nous avons acquise des principes de bonne gouvernance et notre contribution aux décisions du conseil et au travail des comités. Bien saisir le rôle de l'Ordre et des quatre principales activités liées à son mandat (accorder l'autorisation d'enseigner, agréer les programmes, enquêter sur les plaintes et prendre des décisions) permet de clarifier les choses. Nous ne représentons aucune circonscription; nous prenons des décisions dans l'intérêt du public. En ce sens, nous limitons toute influence injustifiée et maintenons la confiance du public pour la profession enseignante. Grâce à nos expériences acquises comme enseignant titulaire, représentant syndical, bénévole auprès d'ONG ou même au sein d'une première carrière, nous avons les connaissances et compétences recherchées pour siéger au conseil. Siéger aux différents comités est un peu la même chose que planifier une activité avec des collègues à l'école, sauf que le contenu diffère. Dans nos salles de classe, nous prenons des décisions basées sur une bonne pédagogie et l'évaluation continue des élèves. Les décisions du conseil et des comités, elles, sont basées sur des pratiques de bonne gouvernance et la recherche continue. Une des compétences les plus évidentes que nous exerçons souvent consiste à déposer des motions et à discuter de la question afin de déterminer l'orientation de l'autorèglementation. Nous avons tous deux acquis des connaissances et une expérience pratique grâce à nos affiliations respectives : la présidente a siégé au comité législatif de son association, alors que le vice-président siège au comité d'action politique local et est délégué titulaire à son assemblée générale annuelle. Pour réussir, le conseil doit assurer la transparence et la reddition de comptes au public. Cette pratique, que tous les membres de l'Ordre exemplifient lors de l'évaluation des élèves, est également précieuse quand vient le temps de servir l'intérêt du public. Nous vous encourageons à réfléchir, comme nous l'avons fait, à vos diverses expériences et à envisager de siéger au conseil. ■ Appel lancé à tous nos membres Voici pourquoi nous vous conseillons de siéger au conseil. DE NICOLE VAN WOUDENBERG, EAO, ET TIM GERNSTEIN, EAO @Nicole_OCTOEEO @TGern

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Décembre_2019