OCT OEEO

PPP_Mars_2020

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1209447

Contents of this Issue

Navigation

Page 41 of 79

40 LU, VU, ENTENDU Pour parler profession Mars 2020 Des ressources pour vous et votre classe Vous pouvez emprunter la plupart des ouvrages en question à la bibliothèque Margaret-Wilson. Pour réserver votre exemplaire, envoyez un courriel à biblio@oeeo.ca, accédez à votre dossier en ligne à oeeo.ca, utilisez l'appli OEEO ou composez le 416-961-8800 (sans frais en Ontario : 1-888-534-2222), poste 689. Pour des ressources en anglais, rendez-vous à professionallyspeaking.oct.ca. Diya Lim sur les défis de l'auteur et du lecteur «Je ne sais pas ce que j'avais en tête quand je suis allée à l'université!» dit Diya Lim, qui a fait un baccalauréat en sciences économiques et une maitrise en sciences de la gestion. Rien ne la destinait vraiment à devenir auteure de livres jeunesse. Originaire de l'ile Maurice où se mêlent joyeusement le français, l'anglais, l'hindi, le chinois et le créole, elle fait ses études élémentaire et secondaire en anglais. Toutefois, après des études postsecondaires en France, lorsqu'elle s'établit en Ontario, c'est en français qu'elle choisit de vivre et d'élever ses enfants. Diya Lim travaille d'abord comme réviseure au ministère de l'Éducation de l'Ontario. Cet emploi dans le domaine pédagogique combiné à la maternité l'amène à écrire des livres pour enfants. Amandine adore la cuisine, inspiré par sa petite fille, ouvre la voie à toute une série d'Amandines où se mêlent cuisine et mathématiques. «Avec cette série, je suis restreinte dans le compte de mots. Il faut être précis dans le choix des mots et le message à véhiculer.» Par contre, elle n'a pas la même contrainte lorsqu'elle écrit des romans pour préados et ados, comme La mar- chande, la sorcière, la lune et moi, l'ouvrage qui lui a valu un prix Trillium 2019. Diya Lim reconnait le défi qu'ont les enseignants d'encou- rager la lecture chez leurs élèves. «C'est important de faire des recherches pour trouver de bons livres récents qui viendront s'ajouter aux classiques.» Elle cite, entre autres, les prix du Gouverneur général et ceux de la Forêt de la lecture, des livres recommandés par les libraires et les bibliothécaires. Les jeunes doivent aussi relever un grand défi, dit-elle, «celui de laisser le téléphone de côté et de se laisser emporter dans l'histoire captivante d'un livre. Ils doivent aussi éviter d'acheter la même publication que tout le monde et prendre le temps de choisir le livre sur un thème qui va leur parler». Rochelle Pomerance, responsable de cee rubrique La marchande, la sorcière, la lune et moi; Les Éditions L'Interligne; Ottawa; 2018; ISBN 978-2-89699-614-8; 192 p.; 15,95 $; 613-748-0850; communication@interligne.ca; interligne.ca La marchande, la sorcière, la lune et moi DE DIYA LIM Prix du livre d'enfant Trillium 2019 Xiomara Kirsch, une fillette de dix ans, surnommée Mara, vit une crise. Elle habite avec ses parents et les jumeaux dans une belle maison et fréquente une belle école. Sa famille possède de belles autos, une roulotte pour les vacances… un petit monde parfait! Tout à coup, papa perd son emploi, et voilà la famille obligée de faire le tri dans ses biens afin d'emménager avec grand-maman. De plus, maman attend son quatrième enfant. Mara vit beaucoup d'émotions; elle n'arrive pas à tout comprendre, car ses parents sont trop préoccupés et n'ont pas le temps de lui expliquer ce qui arrive. L'imagination de Mara s'emballe. La marchande de matriochkas, qu'elle voit tous les samedis en faisant les courses avec papa, ressemble beaucoup à une sorcière. Mara regarde la lune de la lucarne de sa chambre au grenier chez grand-maman. Cette lune dont l'une des faces est sombre et l'autre brillante est comme sa vie. Elle l'amène à faire des rêves incroyables et même des cauchemars parfois. L'histoire de Mara est un petit roman à lire sans hésitation! En classe, il sera facile d'ouvrir la discussion sur des thèmes tels que la peur, la jalousie, l'insécurité, les amis ainsi que l'impor- tance de la famille. Une histoire dont raffoleront les élèves de 9 à 12 ans. Critique de Monique Sack, EAO, directrice adjointe, Oawa-Carleton District School Board, Oawa.

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Mars_2020