OCT OEEO

PPP_Juin_2020

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1245633

Contents of this Issue

Navigation

Page 27 of 51

26 Pour parler profession Juin 2020 TABLE RONDE Q. Commençons par une grande question : Y a-t-il une volonté, de part et d'autre, de regrouper sous un même toit d'autres intervenants en éducation? LLEWELLYN Jusqu'en 2015, on ne régissait que les enseignants. Aujourd'hui, nous règlementons six autres groupes : les travailleurs de soutien à l'école, les pédagogues des niveaux supérieurs, les travailleurs de soutien des niveaux supérieurs, les formateurs en milieu de travail, les travailleurs auprès des jeunes et les travailleurs de soutien auprès des jeunes. Aucun autre organisme ne regroupe un éventail aussi vaste de professionnels en éducation et en formation. HOSKIN En Nouvelle- Zélande, le gouvernement travaille en équipe avec les ensei- gnants et d'autres intervenants pour élaborer une stratégie globale. On constate une volonté de règlementer d'autres professionnels non ensei- gnants du domaine de l'éducation. PICARD Il y a toujours une volonté de collaborer pour améliorer le sort de nos élèves. Une symbiose s'opère déjà dans l'éducation publique; par exemple, dans la pro- vince de l'Ontario, dans les classes de jardin d'enfants, les enseignantes et enseignants agréés travaillent déjà de près avec les éducatrices et éduca- teurs de la petite enfance. Q. Quels seraient les avantages de ces regroupements? PICARD Concordance des normes, gains en efficience, économies et constance du message. Ó RUAIRC Il est logique de déployer des efforts pour simplifier et améliorer l'efficience des processus règlementaires pour tous les travailleurs d'un même secteur. Or, nous devons expliquer clairement en quoi ces efforts amélioreraient l'ensei- gnement et l'apprentissage. Une meilleure compréhension des normes des diverses professions constitue la prochaine étape logique. Tendances internationales en matière d'autorèglementation Les organismes d'autorèglementation en enseigne- ment de partout doivent relever des défis souvent analogues. Nous nous sommes entretenus avec cinq leadeurs. Leurs points de vue meent en lumière les principaux enjeux de l'autorèglementation. Lesley Hoskin chef de la direction du Teaching Council of Aotearoa (Nouvelle-Zélande) Hayden Llewellyn chef de la direction de l'Education Workforce Council (Pays de Galles) Ken Muir chef de la direction et registraire du General Teaching Council for Scotland (Écosse) Tomás Ó Ruairc directeur du Teaching Council (Irlande) Paul Picard ancien registraire adjoint intérimaire de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Articles in this issue

view archives of OCT OEEO - PPP_Juin_2020