OCT OEEO

PPP_Décembre_2020

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1307869

Contents of this Issue

Navigation

Page 53 of 55

52 Pour parler profession Décembre 2020 EXAMEN FINAL PHOTO : RIAZ KHAN PHOTOGRAPHY De l'humour à revendre Humoriste, acteur, gourmet et pilier de la CBC Radio, Ali Hassan nous explique pourquoi le vandalisme ne paie pas. DE LAURA BICKLE • Au Québec, fréquente l'école primaire Préville, à Saint- Lambert, l'école primaire St. Lawrence, à Brossard, et la Chambly County High School, à Saint-Lambert (Québec) • B.A. de l'Université McGill, à Montréal, en 1995 • MBA de l'Université McMaster, à Hamilton, en 2002 • Se réinstalle à Montréal, en 2003, pour gérer un restaurant indien et poursuivre son rêve de devenir chef et traiteur • Commence à faire des monologues comiques lors de soirées ouvertes aux amateurs dans l'espoir d'acquérir des compétences pour rejoindre le Food Network • Présente son spectacle solo, Muslim, Interrupted, lancé en 2016, partout au Canada et à l'Edinburgh Festival Fringe, le plus grand festival des arts au monde • Anime l'émission Laugh Out Loud sur la CBC Radio et SiriusXM, et coanime souvent l'émission q sur la CBC Radio • Préside le concours Canada Reads de la CBC depuis 2017 • Prend part à la tournée Just for Laughs animée par Rick Mercer à l'automne 2019 • Habite à Toronto avec sa femme et leurs quatre enfants Décrivez-vous à l'élémentaire. Agité, heureux, bien coiffé. Et au secondaire? Rockeur, fêtard, bien coiffé. Quelles chansons vous font revivre vos années d'école? En 10 e année, notre enseignant d'anglais nous a dit : «Je suppose que vous ne connaissez pas les œuvres de Samuel Taylor Coleridge?» Il ne savait pas qu'Iron Maiden avait une chanson intitulée The Rime of The Ancient Mariner. J'ai dit : «Water, water everywhere/Nor any drop to drink». Il est resté bouche bée. Vos œuvres littéraires préférées? J'adore Les aventures de Tom Sawyer, Miss Saigon, Macbeth et Les Misérables, des pièces que j'ai vues ou dans lesquelles j'ai joué. Je me suis éventuellement plongé dans la lecture des œuvres de la collection de mon père, Mort d'un commis voyageur, Qui a peur de Virginia Woolf?, En attendant Godot et Un tramway nommé Désir, que j'ai gardée après son décès. Que lisez-vous en ce moment? Pour Canada Reads, j'ai lu Small Game Hunting at the Local Coward Gun Club, From the Ashes, Son of a Trickster, We Have Always Been Here et Radicalized, d'excellentes lectures pour différentes raisons. God de Reza Aslan, Scarborough de Catherine Hernandez et Reproduction d'Ian Williams, lauréat du prix Giller, sont actuellement sur ma table de chevet. Que regrettez-vous d'avoir fait à l'école? Dans le cours de musique de 11 e an née, j'ai peint le logo de Van Halen sur un lutrin avec du correcteur liquide. Ma punition : ramasser les poubelles pendant un mois le midi. Cet incident m'a valu une faible note en musique et m'a rendu inadmissible au tableau d'honneur. J'ai tout gâché en faisait quelque chose d'idiot. À l'école, j'avais du mal… À rester concentré, à ne pas rêvasser. Quelles expériences vous ont préparé pour la vie? Après l'école, je rentrais chez moi en courant pour déposer mon sac et ressortais tout de suite, mais ma mère exigeait que je termine d'abord mes devoirs. Encore aujourd'hui, je dois me forcer à travailler en premier avant de m'amuser. Parfois, je me dis : «Je vais d'abord manger quelques morceaux de lasagne et ensuite, je serai vrai- ment motivé à continuer d'écrire.» Ça ne fonctionne jamais ainsi. ■

Articles in this issue

view archives of OCT OEEO - PPP_Décembre_2020