OCT OEEO

PPP_March_2021

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1337584

Contents of this Issue

Navigation

Page 53 of 71

52 Pour parler profession Mars 2021 EXAMEN FINAL PHOTO : FOURNIE PAR TBS L'as de la satire Allana Harkin de l'émission satirique Full Frontal with Samantha Bee explique comment sa curiosité a alimenté son succès. DE LAURA BICKLE • Née et élevée à Hamilton (Ontario) • Fréquente la St. Teresa of Avila Catholic Elementary School et la St. Thomas More Catholic Secondary School • Obtient un B.A. (spécialisé) en anglais et en théâtre de l'Université Western (1995) • Avec Samantha Bee, est un des membres fondateurs de la troupe de comédie féminine The Atomic Fireballs • Obtient une M.A. en théâtre de l'Université York (2001) • Écrit la pièce comique Real Estate (qui sort en 2007), qui connait un franc succès au théâtre Aquarius de Hamilton et qui joue au Canada et à l'étranger • Joue dans les films The Bird Men (2013) et Patch Town (2014) • Collabore avec Samantha Bee sur le blogue de parents Eating Over the Sink pour Babble.com • Se joint à Full Frontal with Samantha Bee (2015) en tant que réalisatrice et correspondante • Habite à New York avec son mari et leurs deux enfants Décrivez-vous à l'élémentaire. Curieuse, naïve, enthousiaste. Et au secondaire? Toujours curieuse. Moins naïve. Frustrée. Votre matière préférée à l'école. La dactylo, pas ma matière préférée, mais celle que j'utilise le plus. Je rou- lais des yeux à l'idée de le suivre, loin de m'imaginer qu'il allait me servir plus que toute autre chose. Je crois que mon prof de dactylo serait finale- ment fier de moi. La matière la plus difficile pour vous. Le français, surtout parce que mon prof de français ne parlait pas la langue. Vos œuvres littéraires préférées? Mon prof d'art dramatique au secon- daire nous a fait découvrir la pièce The Land Called Morning de John Selkirk. Ça a été un moment décisif pour moi. Cela m'a initiée à l'art du récit. Vos héros non fictifs? Les personnes qui travaillent sur le terrain pour des organismes et maintes femmes en politique. Nous vivons de grands changements qui m'inspirent constamment. Que lisez-vous en ce moment? A Promised Land de Barack Obama. La course à la présidence constitue la moitié du travail d'un président. Je dois poser ce livre toutes les 20 pages parce que cela m'épuise. Quel don naturel auriez-vous aimé posséder? Le don de ne pas laisser les attentes des autres dépasser les miennes. Je crois avoir réussi à bien développer ce don aujourd'hui. Qu'auriez-vous aimé apprendre à l'école? Les études autochtones. La véritable histoire des évènements, tel qu'ils se sont passés. Votre activité parascolaire préférée. J'aimais beaucoup tout ce qui touchait aux arts. C'était vraiment mon sport d'équipe et ça me passionnait. Défen- dez les arts dans votre école : vous savez, ils sont précieux. Qualité que vous appréciez le plus chez un enseignant? Mon prof d'arts visuels, M. Conway, réellement intéressé par notre tra- vail. J'appréciais aussi les ensei- gnants qui s'intéressaient à mon avenir. Mon prof de biologie m'avait suggéré de devenir artiste pour les ouvrages scientifiques. Une sugges- tion loufoque qui m'avait marquée, car il avait pris le temps de voir ce qui m'intéressait. Ou il avait remarqué que je passais la plupart de mon temps à dessiner ce qu'il enseignait au lieu de prendre des notes… Quelle carrière envisagiez-vous? Celle que j'ai maintenant. Je n'ai jamais cessé d'être curieuse. ■

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_March_2021