OCT OEEO

PPP_March_2021

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1337584

Contents of this Issue

Navigation

Page 7 of 71

6 MOT DU SUPERVISEUR DE LA TRANSITION Pour parler profession Mars 2021 PHOTO : MAT THEW PLEXMAN E n décembre dernier, le gouvernement a adopté le projet de loi 229, entérinant ainsi les modifications à la structure de gouvernance de l'Ordre que le conseil recommandait depuis quelques années. Les modifications viennent renforcer la protection des élèves et améliorer la façon dont la profession enseignante est régie. Ces importants changements législatifs nous permettront d'aligner la structure de notre conseil sur ce qui se passe ailleurs dans le monde. Je suis très heureux d'avoir été nommé superviseur de la transition de l'Ordre par le gouvernement provincial. Mon rôle consiste à assurer une transition harmonieuse, efficace et opportune vers la nouvelle structure de gou- vernance de l'organisme, qui comprend un nouveau conseil et de nouveaux comités. Le conseil, qui comptera moins de membres, poursuivra son excellent travail dans l'intérêt public avec l'aide de comités et de sous-comités indépendants. L'autorèglementation évolue. Grâce à la nouvelle structure de gouvernance, vous et vos collègues des quatre coins de la province aurez davantage l'occasion de participer aux activités de l'Ordre en siégeant au conseil et aux comités, et en figurant sur les listes de membres suppléants. Le nouveau processus de gouvernance de l'Ordre corres- pond à celui observé dans d'autres pays, où l'on s'efforce de plus en plus d'atteindre un équilibre entre le nombre de membres d'une profession et le nombre de membres du pu- blic. Ainsi, les membres du conseil et des comités auront les compétences requises pour accomplir le travail. Voici ce que signifie la nouvelle structure : • le mandat des membres du conseil et des comités sera échelonné et renouvelable pour une durée totale de six ans; • un processus de sélection remplacera les élections; • un sous-comité du conseil formulera des recommanda- tions pour pourvoir les postes vacants au conseil, au sein des comités et sur les listes des membres suppléants; • le sous-comité fera aussi des recommandations au moment de sélectionner des personnes nommées par le gouvernement pour représenter le public; • les présidentes et présidents de comités seront nommés pour un mandat d'un an, lequel sera renouvelable. Les enseignantes et enseignants auront toujours leur mot à dire dans la règlementation de leur profession. Le conseil continuera d'adopter des règlements administratifs et de recommander des modifications aux règlements et à la législation qui bénéficient aux élèves et qui renforcent les normes élevées de professionnalisme en enseignement. Les membres de la profession, tout comme les membres du public, continueront de participer aux sous-comités de discipline et de juger équitablement les affaires dans l'inté- rêt public, et en temps opportun. Si vous voulez développer votre leadeurship, saisissez les occasions qui se présenteront dans les prochains mois. ■ DE PAUL BONIFERRO L'évolution de l'Ordre Vers une nouvelle structure de gouvernance

Articles in this issue

view archives of OCT OEEO - PPP_March_2021