OCT OEEO

PPP_Juin_2021

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1370422

Contents of this Issue

Navigation

Page 41 of 59

40 Pour parler profession Juin 2021 Des ressources pour vous et votre classe Vous pouvez emprunter la plupart des ouvrages en question à la bibliothèque Margaret-Wilson. Pour réserver votre exemplaire, envoyez un courriel à biblio@oeeo.ca, accédez à votre dossier en ligne à oeeo.ca, utilisez l'appli OEEO ou composez le 416-961-8800 (sans frais en Ontario : 1-888-534-2222), poste 679. Pour des ressources en anglais, rendez-vous à professionallyspeaking.oct.ca. BIBLIOTHÈQUE | PALIER ÉLÉMENTAIRE Livrel* Mireille Messier : rien de moins qu'enthousiaste «Ça a été un peu surprenant que les membres du jury aient compris l'importance et la magie d'un album. La littérature jeunesse, ça ratisse large. Un album pour enfants a moins de texte et parait plus simple qu'un roman.» C'est ainsi que réagit l'auteure jeunesse Mireille Messier, lauréate du Prix AAOF de littérature jeunesse 2020 pour son album Trésor. Animatrice, scénariste et réalisatrice d'émissions jeunesse à la télévision, Mireille Messier a plusieurs cordes à son arc. Toutefois, ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est l'écriture en littérature jeunesse : romans, livres documentaires et albums. Ce prix est une importante vitrine pour elle et pour les albums en général, mais aussi pour l'Association des auteures et auteurs de l'Ontario français (AAOF). Il y a quelques années, Mireille Messier a lancé l'initiative J'achète le 25 septembre un livre franco-ontarien. «Les gens se plaignaient : Mais ils sont où, ces livres franco- ontariens? Et qui sont ces auteurs?» À l'AAOF, tous les membres sont répertoriés et le public peut consulter le répertoire. Ce qui peut informer tout le monde, dont les enseignants. «Surtout que les œuvres franco-ontariennes sont au curriculum. Et il y a une nouvelle cohorte de jeunes auteurs qu'on gagnerait à connaitre.» Selon l'écrivaine, c'est tout un défi d'être auteur jeunesse en Ontario français. Seule une dizaine d'auteurs persévère. «J'ai encore de la difficulté à me faire connaitre en Ontario français. Pourtant, ça fait 20 ans que j'écris.» Depuis 2020, Mireille Messier s'est adaptée. «J'aime bien aller à la rencontre des lecteurs dans la salle de classe virtuelle. Je peux être à Hearst en matinée et à Windsor en après-midi, et ça fonctionne très bien!» A-t-elle un conseil pour les enseignantes et les enseignants? «Faites de la lecture à voix haute. Se faire lire une histoire, c'est toujours plaisant, qu'on ait 6, 16 ou même 26 ans!» Rochelle Pomerance, responsable de cette rubrique Trésor; Orca Book Publishers; Victoria, C.-B.; 2019; ISBN 978-1-45982-327-3; EISBN 978-1-45982-329-7; 32 p.; 19,95 $; 1-800-210- 5277; info@orcabook.com; orcabook.com Trésor TEXTE DE MIREILLE MESSIER, ILLUSTRATIONS D'IRENE LUXBACHER Prix AAOF de liérature jeunesse 2020 Un frère et une sœur partent à la chasse au trésor. Tout ce qu'ils savent, c'est qu'un trésor, c'est brillant, mystérieux et précieux. Quand le garçon se met à douter qu'il existe, son ainée l'encourage en lui disant que les meilleurs trésors sont toujours cachés. Raconté exclusivement par des dialogues, ce récit incite les lecteurs à rechercher les petits trésors quotidiens, à prendre le temps d'observer ce qui les entoure et à faire travailler leur imagination. Cet album aborde les thèmes de la curiosité, de l'aventure et du gout de la découverte. Refusant d'abandonner, l'ainée s'engage dans cette recherche avec la détermination et la curiosité d'une exploratrice. La finale de l'histoire, un peu abrupte, invite toutefois à la réflexion et à la discus- sion. Il peut être intéressant, lors de discussions en salle de classe, de faire un parallèle avec des situations où la patience est de mise. Le texte court (une seule ligne par page) et la structure récurrente sont tout à fait adaptés au lectorat cible, soit les enfants de 3 ans et plus. Les illustrations sont détaillées et des techniques mixtes sont utilisées afin de bien rendre la vie, la richesse, les textures et la beauté de la nature où évoluent les personnages. Critique de Marie-Christine Payee, EAO, enseignante contractuelle et traductrice-réviseure, à La Tuque (Québec).

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Juin_2021