OCT OEEO

PPP_Juin_2021

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/1370422

Contents of this Issue

Navigation

Page 57 of 59

56 Pour parler profession Juin 2021 EXAMEN FINAL PHOTO : MARTIN BROWN Aller jusqu'au bout Coureuse olympique et animatrice télé, Perdita Felicien a réalisé son rêve d'enfant de devenir écrivaine. DE LAURA BICKLE • Née à Oshawa (Ontario) le 29 aout 1980 • Au secondaire, remporte le championnat de course de haies en 1998 • Remporte les championnats canadiens juniors en 1998 et en 1999 • Fréquente l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign de 2000 à 2004; obtient un B. Sc. en kinésiologie • Participe deux fois aux Jeux olympiques (2000 et 2004) • Athlète féminine de l'année (Presse can., 2003) • Deux fois championne du monde (2003 et 2004) • Se retire de la compétition en 2013 • Rédactrice et journaliste pour CHCH News à Hamilton de 2013 à 2014 • Intronisée au Temple de la renommée d'Athlétisme Canada en 2016 • Membre de l'équipe de télédiffusion de la CBC aux Jeux d'été de 2016 à Rio et aux Jeux d'hiver de 2018 en Corée du Sud • Animatrice de la série non scénarisée All-Round Champion de TVO, lancée en 2020 • Publication de ses mémoires, My Mother's Daughter, chez Doubleday Canada Décrivez-vous à l'élémentaire. Bavarde. Drôle. Athlétique. Et au secondaire? Intelligente. Compétitive. Déterminée. Votre matière préférée à l'école. L'anglais. J'adorais m'exprimer sur papier. L'écriture était un exutoire pour mes sentiments, surtout les émotions fortes. La matière la plus difficile pour vous. Les maths. Je n'y arrivais pas, même quand je m'appliquais. C'était une véritable corvée. Quelles chansons vous font revivre vos années d'école? Killing Me Softly with His Song des Fugees. C'était un succès monstre quand j'étais en 9 e année. Nous chantions le refrain à capella dans les couloirs. Que de bons souvenirs! Vos œuvres littéraires préférées? La couleur pourpre, Le plus dangereux des gibiers, Sa Majesté des mouches et Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. J'aime toujours les bonnes lectures. Vos héros fictifs? Celie de La couleur pourpre. Elle nous montre à quoi ressemblent le cran et la résilience. Quelle carrière envisagiez-vous? En 4 e année, il fallait s'habiller comme les personnes qui occupent le métier qu'on voulait faire plus tard. Je m'étais habillée comme une écrivaine. Trente ans plus tard, je suis devenue auteure! Quel don naturel auriez-vous aimé posséder? J'aurais aimé avoir une belle voix comme Aretha Franklin ou Mariah Carey. Une chance que je ne possède pas ce don, sinon je serais devenue vraiment prétentieuse! Qu'auriez-vous voulu apprendre? Comment rédiger un chèque, choisir des valeurs, la littératie financière. Petits plaisirs de la récré? Manger des Fruit Roll-Ups et retirer aux garçons leur casquette de base- ball! Ils essayaient de m'attraper, mais j'étais trop rapide… Bonne leçon apprise à l'école? Toujours finir ce qu'on commence. Meilleure qualité des enseignants? La bonté. Et la cérémonie de remise de diplômes? Je n'y ai pas assisté. Je visitais des écoles aux États-Unis pour décider quelle bourse d'athlétisme accepter. Ce jour-là, j'étais au campus de l'Université de l'Illinois, que j'ai finalement fréquentée et où je me suis entrainée pendant 10 ans! ■

Articles in this issue

view archives of OCT OEEO - PPP_Juin_2021