OCT OEEO

PPP_Septembre_2014

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/362345

Contents of this Issue

Navigation

Page 49 of 79

PHOTO : MATTHEW LITEPLO T E C H N O L O G I Q U E 48 Pour parler profession | Septembre 2014 CONSEIL PRATIQUE Deadline a l'allure d'un jeu qui a coûté cher à développer, mais son créateur, James Pedrech, dit n'avoir dépensé qu'environ 100 $. Il a économisé de l'argent grâce à DAZ3D.com, site où l'on peut acheter des images et modèles de jeux vidéo à rabais. Un enseignant du secondaire utilise les jeux vidéo pour initier les ados au journalisme. JEU DE MOTS DE STEFAN DUBOWSKI DÉFI Faire découvrir le journalisme aux adolescents et les aider à réussir le test provincial de compétences linguistiques (TPQL). SOLUTION Utiliser un jeu vidéo sur le thème du journalisme. LEÇONS RETENUES Le cours d'anglais fait les délices des amoureux des langues, mais certains adolescents ne sont pas particulièrement stimulés par les subtilités de la communication. Des élèves du cours d'anglais de 10 e année de James Pedrech, EAO, avaient de la difficulté à maîtriser les unités de jour- nalisme nécessaires pour réussir le TPQL. «Certains étaient sur le point de passer; il ne leur manquait que deux ou trois questions», de dire M. Pedrech, chef de la section d'anglais et des études canadiennes et mondiales à l'Holy Cross Catholic Secondary School de Strathroy. M. Pedrech s'était donné pour mis- sion de susciter l'intérêt des adolescents pour le journalisme; il a donc puisé dans ses compétences de développeur de jeux vidéo. Au cours des cinq dernières années, il a créé plusieurs jeux pour ses élèves, dont Deadline, qu'il a conçu pour son cours d'anglais de 10 e année. Ce jeu comprend des personnages 3D inspirés de films noirs où les élèves assument le rôle d'apprenti journaliste et écrivent des reportages pour tenter de percer un mystère. Pour le moment, Deadline ne compte que quelques épisodes, mais M. Pedrech a l'intention d'en créer d'autres. Il sait que la trame de l'histoire est tout aussi importante que la leçon donnée. Un bon récit maintient l'intérêt de ses élèves. «J'essaie d'écrire des histoires qui contiennent tous les éléments de la fiction : mystère, conflit et point culminant.» OBSERVATIONS «La compréhension du journalisme et les compétences rédactionnelles des élèves se sont nettement améliorées», affirme M. Pedrech. D'après la recherche de James Paul Gee, membre affilié du groupe Games + Learning + Society de l'Université du Wisconsin à Madison, les jeux s'avèrent excellents comme outil pédagogique parce qu'ils sont conçus pour éduquer et divertir. Mais les jeux vidéo ne peuvent à eux seuls améliorer le rendement scolaire. Outre les articles rédigés pour Deadline, les élèves doivent également écrire des articles pour un journal scolaire et en préparation au TPQL. «L'objectif est d'avoir recours à diverses techniques qui aident les élèves à apprendre», explique M. Pedrech. M. Pedrech invite les autres pédagogues à utiliser ses jeux dans leur salle de classe. Vous pouvez y accéder à bit.ly/1p9RSrk. Posez vos questions à M. Pedrech à jpedrech@office.lcdsb.on.ca. ■ James Pedrech, EAO, a recours aux jeux vidéo dans ses unités de journalisme. VOUS POUVEZ LE FAIRE AUSSI! Il faut : • Les ressources de James Pedrech • Un ordinateur équipé du logiciel Flash (disponible dans la plupart des écoles publiques en Ontario) • Des images qui se rapportent au cours Étapes : 1) Visitez bit.ly/1p9RSrk pour télécharger les ressources nécessaires au développement de votre propre jeu In Order. 2) Remplacez les images par des illustrations portant sur la matière à enseigner, puis changez le titre du jeu en conséquence. 3) Sauvegardez le jeu sur votre blogue ou dans le site web de l'école pour que les élèves puissent y accéder en ligne et jouer à la maison.

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Septembre_2014