OCT OEEO

PPP_Septembre_2015

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/554159

Contents of this Issue

Navigation

Page 15 of 71

14 Pour parler profession | Septembre 2015 R É S E AU TA G E V O T R E C L A S S E ➞➔Vous avez une bonne idée pour la classe? Envoyez-le-nous à revue@oeeo.ca. Nous le publierons peut-être dans un prochain numéro! Jetez un coup d'œil à nos nouvelles archives Dans la pratique à bit.ly/16mofMi. Commencez l'année scolaire du bon pied en téléphonant aux parents. Les accueillir et souhaiter la bienvenue à leur enfant au sein de votre communauté d'apprentissage est un petit geste qui fera une grande différence en favorisant une dynamique positive pour vos relations avec eux. Ce geste permet aussi d'apaiser l'anxiété qu'ils peuvent vivre au cours des premières semaines de septembre. De quoi devriez-vous discuter? Mentionnez quelque chose de positif que leur enfant a fait en classe et allez au-devant des questions qu'ils pourraient avoir. Planifier du temps pour faire ces appels donnera le ton au reste de l'année et favorisera une communication ouverte. —Chris Lee, EAO Coach en enseignement et en apprentissage, Model Schools for Inner Cities, Toronto District School Board ILLUSTRATION : CLARE OWEN/I2I ART DANS LA PRATIQUE Par le passé, l'entrepreneuriat faisait par- tie des études commerciales. Aujourd'hui, il devrait s'agir d'un programme de base destiné à tous les élèves. C'est du moins l'avis de Ryan Burwell, responsable des programmes de réflexion entrepreneu- riale du District de la découverte MaRS, un organisme sans but lucratif contri- buant au lancement et au développement de sociétés innovantes. «Les carrières auxquelles nous prépa- rons les élèves ne sont pas des carrières sur lesquelles on débouche : ce sont des carrières que l'on se forge», déclare-t-il. La progression du travail indépen- dant est un aspect important. D'après Statistique Canada, on recensait 2,77 mil- lions de travailleurs autonomes en janvier 2015, contre 2,71 millions en 2014. Devant cette tendance à l'autonomie, les élèves dépourvus de compétences entre- preneuriales seront désavantagés. Vous pouvez aider vos élèves à acqué- rir l'esprit d'entreprise et à révéler leur plein potentiel en vous servant de la trousse d'outils Entrepreneurial Thinking Toolkit for K–12 Educators (bit.ly/1HF- tmf7). Conçue par MaRS, en collabora- tion avec des pédagogues de l'Ontario, cette ressource axée sur la réflexion entrepreneuriale s'adresse aux pédago- gues de la maternelle à la 12 e année et leur donne la possibilité d'intégrer le thème de l'entrepreneuriat à n'importe quelle discipline. Cette trousse se compose de cinq modules visant à enrichir les supports et les activités en salle de classe. Plusieurs écoles de l'Ontario ont utilisé cette ressource pour mieux sensibiliser les élèves à l'entrepreneuriat. Certaines d'entre elles ont analysé leur propre marque et en ont fait la promotion, permettant ainsi aux élèves de s'initier au marketing, tout en renforçant leur fierté d'appartenir à l'établissement. Une classe de 8 e année a conçu le prototype d'un verre destiné aux personnes atteintes de sclérose en plaques, tandis que des élèves de 2 e année ont testé des techniques de prototypage en vue de résoudre des problèmes. «C'est incroyable de voir des enfants si jeunes s'emparer de concepts comme la créativité et l'entrepreneuriat, dit M. Burwell. «L'expérience scolaire s'en trouve enrichie. Nous sommes programmés pour apprendre en résolvant des problèmes et en nous frayant notre propre chemin.» ■ DE STEFAN DUBOWSKI

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Septembre_2015