OCT OEEO

PPP_Mars_2017

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/783426

Contents of this Issue

Navigation

Page 20 of 75

L E S P O R T 19 Mars 2017 | Pour parler profession P R AT I Q U E S E X E M P L A I R E S Consultez nos archives des vidéos Pratiques exemplaires à oct-oeeo.ca/df9bb3. PHOTOS : BRENT FOSTER DE PHILIPPE ORFALI Si vous cherchez Linda Carrière, EAO, vous la trouverez sûrement sur le terrain de basketball, au beau milieu de ses joueurs. Pour orienter ses élèves, l'enseignante d'éducation physique et entraîneure n'a pas l'habitude de rester collée aux estrades. L inda Carrière, EAO, enseignante de l'école secondaire catholique E. J. Lajeunesse de Windsor, s'implique tout aussi activement dans la vie des adolescents qu'elle côtoie quotidiennement que sur le terrain de basketball. Enseignante et entraîneure dévouée, elle est aussi une confidente pour bon nombre d'élèves qui défilent chaque jour dans son gymnase impeccablement entretenu. «Tous les jeunes méritent qu'on s'intéresse à eux de façon sincère. Et pour une raison que j'ignore, j'ai le tour avec ceux qui ne réussissent pas nécessairement bien à l'école», constate M me Carrière, qui est devenue en 2016 la première femme à recevoir le prix d'excellence Wayne-Curtin, décerné à l'entraîneur de l'année par la Windsor and Essex County Secondary Schools Athletic Association, l'organisme sportif du secondaire de sa région. C'est sa passion pour le basketball qui a amené Linda Carrière à la profession enseignante. Jeune joueuse, elle fut appelée à entraîner une équipe de L'Orignal, près de Hawkesbury, sa ville natale, dans l'Est ontarien. «J'ai pris goût à cette relation d'apprentissage et ça n'a jamais arrêté», explique-t-elle. Elle a par la suite poursuivi ses études en éducation physique et santé à l'Université Laurentienne, tout en continuant le basketball. Son entraîneur de l'époque, Peter Ennis, dirigeait également l'équipe cana- dienne. «C'est grâce à lui que j'ai vraiment appris que le sport, ce n'est pas juste une question de faire entrer le ballon dans le panier. Il y a énormément de leçons scolaires et de leçons de vie à retirer de la pratique de l'exercice physique et du jeu d'équipe.» Assise dans son bureau, entourée des photographies de ses élèves victorieux, elle pense à Peter Ennis, qui est malheureusement décédé en 1997 des suites d'un cancer et qui est resté son ange gardien. «Sa technique d'enseignement est devenue la mienne.» AU SERVICE DE L , EDUCATION

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Mars_2017