OCT OEEO

PPP_Septembre_2017

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/859069

Contents of this Issue

Navigation

Page 27 of 71

NOUVEAUX DÉBUTS Dans un effort de collaboration, les partenaires en éducation trouvent des moyens d'inclure cultures, langues, connaissances et perspectives autochtones au curriculum de l'Ontario. DE JENNIFER LEWINGTON L 'an dernier, l'Ordre a publié de nouveaux guides pédagogiques sur les normes d'exercice et de déonto- logie de la profession enseignante selon la perception d'un artiste des Premières Nations. Puis, l'inattendu s'est produit. Nul n'aurait pu prévoir l'immense popularité dont allaient jouir les images anishinaabes que l'artiste Bruce Beardy, EAO, a créées afin de représenter les connaissances, les compétences et l'état d'esprit que l'on s'attend à trouver chez les membres de la profession, ainsi que d'illustrer leur engagement éthique pour l'empathie, le respect, la confiance et l'intégrité. Cela s'est traduit par quelque 100 000 demandes d'affiches de la part du personnel enseignant, des conseils scolaires et même d'organismes à vocation non éducationnelle. (Consultez oct-oeeo. ca/affiches pour les télécharger.) «C'est un véritable cadeau à la profes- sion et au public», déclare Déirdre Smith, EAO, chef de l'Unité des normes d'exer- cice de la profession et d'éducation. Il y a deux ans, la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) demandait au pays de commencer une nouvelle histoire avec les peuples autoch- tones. La collaboration entre l'Ordre et M. Beardy est un exemple des mesures actuellement en place dans le domaine de la formation à l'enseignement en Ontario pour favoriser la réconciliation. «Il est bon de constater que l'Ordre inclut les perspectives autochtones dans les programmes qu'il conçoit, souligne M. Beardy, membre de la Première Nation de Muskrat Dam. Être à l'écoute des idées et perspectives autochtones sur l'éduca- tion, c'est un bon début.» Artiste, ensei- gnant de langues autochtones et ancien chargé de cours à l'université, M. Beardy est actuellement conseiller pédagogique pour l'Independent First Nations Alliance, organisme desservant cinq communautés dans le nord-ouest de l'Ontario. Le développement de relations offi- cielles entre le secteur de l'éducation de la province et les groupes métis, inuits et des Premières Nations remonte à bien avant la CVR, mais ses 94 appels à l'action ont grandement accéléré les changements. «L'Ordre travaille de concert avec les facultés d'éducation et le ministère de l'Éducation de l'Ontario pour établir un plan de travail qui assurera le succès des programmes dans la province», explique Roch Gallien, EAO, directeur de la Division des normes d'exercice et de l'agrément de l'Ordre. Au cours des deux dernières années, l'Ordre a agréé un nouveau programme de formation à l'enseignement à l'intention des étudiantes et étudiants métis, inuits ou membres d'une Première Nation (et il y en aura bientôt plus). En outre, l'Ordre a élaboré de nouvelles lignes directrices et ressources pédagogiques qui tiennent compte de la contribution des organismes éducatifs se consacrant aux Autochtones; a offert des séances d'information sur les traités à l'intention des concepteurs et ins- tructeurs de cours menant à une qualifica- tion additionnelle (QA); et a approuvé 22 ébauches de nouveaux cours de perfec- tionnement professionnel portant sur les Premières Nations, les Métis et les Inuits. Stephanie Roy, EAO, directrice générale du Kenjgewin Teg Educational Institute (KTEI), un établissement postsecondaire de la Première Nation M'Chigeeng sur l'île Manitoulin (lequel collabore avec l'Ordre et la faculté d'éducation de l'Université Queen's), croit que le travail des parte- naires en éducation est gage d'un avenir prometteur. «[La CVR] a agi pour amorcer ces conversations difficiles dans un espace sécuritaire, et pour faire entendre la voix et les intentions de chacun», dit-elle. Tout comme l'Ordre, les facultés d'édu- cation et le ministère de l'Éducation de l'Ontario ont réagi aux recommandations en matière d'éducation de la CVR (res- pecter les peuples autochtones; améliorer le taux de réussite scolaire; et reconnaître les droits linguistiques autochtones). Les enseignantes et enseignants jouent un rôle clé dans les nouveaux débuts auxquels on s'attend dans la salle de classe et ailleurs. «Un enseignant qui, chaque jour, fait quelque chose d'important avec chaque 26 Pour parler profession | Septembre 2017

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Septembre_2017