OCT OEEO

PPP_Septembre_2017

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/859069

Contents of this Issue

Navigation

Page 56 of 71

55 Septembre 2017 | Pour parler profession autoréglementation Cette section donne des renseignements sur les questions législatives et réglementaires qui touchent les membres de la profession. Vous y trouverez notamment les dernières nouvelles concernant l'agrément des programmes de formation, les exigences en matière de certification et de qualification, ainsi que les résolutions du conseil et les mesures disciplinaires. SURVOL DE 2016 RAPPORT ANNUEL 2016 Notre plus récent rapport annuel présente un survol de nos activités et réalisations au cours de la dernière année. Rendez-vous à oct-oeeo.ca/RA2016 pour en savoir plus, par exemple, sur les améliorations à la sécurité des élèves, les campagnes à l'intention des parents, des enseignants et du public, la transition à l'en- seignement et les données démographiques. Meilleure protection des élèves Dans son message, le registraire met en avant la Loi protégeant les élèves adoptée en décembre dernier, qui reflète le travail de l'Ordre visant à améliorer ses procé- dures disciplinaires. «Les modifications législatives contri- buent à améliorer l'efficacité et les méca- nismes de responsabilisation du processus lié aux enquêtes et aux audiences qui protège les élèves de la province», écrit dans son message Michael Salvatori, EAO, chef de la direction et registraire. Par exemple, la loi autorise désormais le registraire à nommer un enquêteur spécial afin de recueillir des informations dans un plus court délai. De plus, elle accélère le renvoi des dossiers au comité de discipline dans les cas de condamnations criminelles et détermine l'échéance selon laquelle les conseils scolaires doivent fournir à l'Ordre les renseignements relatifs à une plainte. Activités de sensibilisation du public Le registraire a également offert un aperçu des activités de sensibilisation du public réa- lisées en 2016, dont des présentations. Ces dialogues ciblés avec les conseillers scolaires et les comités de participation des parents ont aidé à faire connaître davantage l'orga- nisme et à obtenir une rétroaction utile. supérieur, le taux de chômage est de 16 % comparativement à 28 % pour ceux qui n'ont pas ces qualifications. Pour le reste de la présente décennie, il y aura beaucoup moins de nouveaux enseignants en Ontario chaque année et on s'attend à davantage de départs à la retraite. Grâce à un rééquilibrage de l'offre et de la demande, la situation d'emploi pour les futurs diplômés et les enseignants sous- employés s'améliore. Rapport du comité des finances Les cotisations constituent la principale source de financement de l'Ordre; le nombre de membres a donc une incidence importante sur les revenus. Dans son rap- port, le comité des finances souligne que le budget de 2016 a été établi à 40 285 456 $ et que l'Ordre a enregistré un excédent de fonctionnement de 241 483 $. À la fin de 2016, l'Ordre comptait 238 143 membres en règle, soit 4 372 de plus que prévu. Cette hausse est attri- buable à un plus grand nombre de dossiers traités en 2016 provenant de diplômés qui ont postulé avant l'entrée en vigueur du programme de formation à l'enseignement prolongé, de même qu'à une augmentation du nombre de diplômés issus de programmes concurrents et pluriannuels protégés en vertu d'une clause d'antériorité. L'augmentation du volume de certificats remis en vigueur et le nombre de départs à la retraite moins élevé que prévu ont également eu une incidence sur les revenus. ■ Pour lire l'intégralité du rapport, y compris de plus amples détails financiers, des statistiques et d'autres faits saillants, consultez oct-oeeo.ca/RA2016. L'été dernier, nous avons organisé des groupes de discussion dans six municipa- lités ontariennes, avec des parents et des membres de la profession. Les connais- sances ainsi acquises contribueront à l'amélioration de nos produits et services de communication. En octobre dernier, nous avons mené la campagne «En un mot» par l'entremise des médias sociaux pour souligner la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, promue par l'UNESCO. À cette fin, nous avons invité les Ontariens à décrire leur enseignant préféré en un seul mot. Un répondant sur sept a qualifié les enseignants d'«inspirants». L'initiative a fait la promotion des mots les plus étroitement liés aux normes de déontologie de la pro- fession enseignante (empathie, confiance, respect et intégrité). Nous avons reçu 1 425 commentaires, touché 1,8 million de personnes et attiré 928 nouveaux abonnés dans les médias sociaux. De plus, 4 584 nou- veaux visiteurs ont consulté oeeo.ca. Marché de l'emploi plus souriant Pour la troisième année de suite, le rapport sur la transition à l'enseignement (oct-oeeo. ca/rapportT2T), lequel dresse le bilan de la situation d'emploi des enseignants de l'Ontario en début de carrière, constate une amélioration du marché du travail. Les enseignants francophones et de français langue seconde sont encore une fois en grande demande; leur taux de chômage en première année de carrière s'établissant à seulement 5 % et 9 %, respectivement. Le taux de plein emploi chez les ensei- gnants anglophones en première année de carrière est passé de 34 % en 2014 à 47 % en 2016. Pour ceux qui ont les qualifications pour enseigner les maths, les sciences et l'informatique aux cycles intermédiaire-

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Septembre_2017