OCT OEEO

PPP_Juin_2018

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/979307

Contents of this Issue

Navigation

Page 24 of 71

E N S E I G N A N T S R E M A R Q UA B L E S 23 Juin 2018 | Pour parler profession Cette rubrique met en vedette des person- nalités canadiennes qui rendent hommage aux enseignantes et enseignants qui ont marqué leur vie en incarnant les normes de déontologie de la profession enseignante (empathie, respect, confiance et intégrité). BIENTÔT À LA RETRAITE? RESTEZ À L'ÉCOUTE DE VOTRE PROFESSION. Maintenez votre titre professionnel d'enseignante agréée ou d'enseignant agréé de l'Ontario. Restez membre en règle de l'Ordre pour : • présenter votre candidature, appuyer une candidature et voter aux élections du conseil* • participer à nos sondages et à nos groupes de discussion • participer à l'agrément des programmes de formation professionnelle Vous envisagez de prendre votre retraite et de ne jamais plus enseigner? Envoyez-nous un message ou un formulaire d'avis de retraite, que vous trouverez à oeeo.ca, pour que votre statut au tableau public soit changé pour «à la retraite» et ainsi éviter qu'il soit «suspendu pour non-paiement de la cotisation». • reprendre l'enseignement • recevoir Des nouvelles de l'Ordre • en savoir plus sur tout ce qui touche à la profession • continuer d'avoir accès à la bibliothèque Margaret-Wilson • continuer de recevoir Pour parler profession • continuer d'utiliser votre titre professionnel EAO et plus encore! Restez membre. Partagez votre expérience. Découvrez comment en consultant la section réservée aux membres. (oeeo.ca Ò Membres) oeeo.ca * Pour participer, vous devez être membre en règle et avoir travaillé au moins 10 jours dans l'année qui précède des élections. mais qu'il faut quand même inculquer certaines habitudes aux élèves, dont la politesse et le respect. M me Lui se rappelle clairement un jour qu'elle n'avait pas suivi les règles de M me Grimsley. C'était pendant une répétition du spectacle des Fêtes. Elle s'était récemment liée d'amitié avec l'une des filles les plus populaires de la classe. Elle admet qu'elle était condescendante, disait des âneries, ricanait, levait les yeux au ciel et ne chantait pas avec les autres. «M me Grimsley m'a alors prise à l'écart, raconte M me Lui. Elle m'a dit quelque chose comme «Même si tu crois que ton attitude est cool, elle ne l'est pas du tout. Tu ne respectes pas tes camarades de classe, et ça ne m'impressionne pas». Même aujourd'hui, le simple fait de raconter cet incident lui rappelle très nettement ce qu'elle avait ressenti ce jour-là. «Je savais qu'elle avait raison», confirme M me Lui. M me Grimsley ne se souvient pas précisément de cet incident, mais cela lui dit quelque chose. «Je le dirais encore aujourd'hui, confie-t-elle. Le savoir-vivre est très important à mes yeux.» M me Lui ne prétend pas être devenue parfaite après le spectacle des Fêtes, mais à la fin de sa 7 e année, elle se rappelle avoir reçu plusieurs distinctions scolaires dont son père avait été très fier. «Elle a honoré les efforts de son père, n'est-ce pas merveilleux?», mentionne l'enseignante. Quand on lui demande quel message « Il est important d'être ouvert au changement, mais il faut inculquer certaines habitudes à ses élèves, dont la politesse et le respect.» elle souhaite envoyer à M me Grimsley après toutes ces années, M me Lui répond : «Je lui dirais simplement merci. Je ne peux rien trouver de mieux. Alors oui, je lui dirais merci.» L'enseignante est visiblement tou- chée lorsqu'on lui rapporte les paroles de M me Lui. «Remerciez-la pour moi, dit douce- ment M me Grimsley. Ça me fait tellement chaud au cœur.» ■

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Juin_2018