OCT OEEO

PPP_Juin_2018

Issue link: http://oct-oeeo.uberflip.com/i/979307

Contents of this Issue

Navigation

Page 68 of 71

67 Juin 2018 | Pour parler profession A U T O R É G L E M E N TAT I O N Consultez le texte intégral des décisions à oct-oeeo.ca/décisions. AUDIENCES Membre : Jody Lynn Page N o de membre : 459322 Décision : Suspension, réprimande et conditions Un sous-comité de discipline a suspendu le certificat de Jody Lynn Page, ensei- gnante du Hamilton-Wentworth District School Board, pour avoir eu des contacts physiques inappropriés avec de nom- breux élèves. M me Page a reçu l'autorisation d'ensei- gner en juillet 2002. Elle était présente à l'audience du 25 octobre 2017 et y était représentée par un avocat. Entre autres, M me Page a frappé un élève au tibia avec sa jambe. Elle a été accusée de voies de fait et d'agression armée. Ces deux accusations ont été retirées après que M me Page eut pris un engagement, avec conditions supplémentaires, de ne pas troubler l'ordre public. Le sous-comité de discipline l'a recon- nue coupable de faute professionnelle. Le sous-comité a ordonné que son certificat d'enseignement soit suspendu pendant deux mois et qu'elle se présente devant lui pour recevoir une réprimande. De plus, dans les 90 jours suivant la date de l'ordonnance, M me Page doit suivre à ses frais et réussir un ou plusieurs cours portant sur la gestion de classe, la gestion de la colère et les tech- niques de discipline appropriées. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «On s'attend à ce que les membres traitent les élèves avec respect, en tout temps, et se comportent de façon posée et professionnelle, et ce, sans faire un usage inutile de la force physique, même dans des circonstances difficiles.» Membre : Alexander Jeremy Patry N o de membre : 524076 Décision : Suspension, réprimande et conditions Un sous-comité de discipline a sus- pendu le certificat d'Alexander Jeremy Patry, enseignant autrefois au service du Hamilton-Wentworth District School Board, pour avoir adopté une large gamme de comportements inappropriés. Le sous-comité a entendu l'affaire le 6 novembre 2017. M. Patry a reçu l'au- torisation d'enseigner en octobre 2007. Il était présent à l'audience et y était représenté par un avocat. À maintes reprises, M. Patry a ren- contré une élève seule dans sa classe. Au moins une fois, il a discuté avec elle de problèmes personnels alors que la porte était fermée. Sur une période d'environ deux mois, il a eu des communications électro- niques inappropriées avec une autre élève dans lesquelles il a parlé, par exemple, de la prendre dans ses bras. Il lui a aussi offert un cadeau. Le sous-comité a reconnu M. Patry coupable de faute professionnelle et a ordonné que son certificat en enseigne- ment soit suspendu pendant six mois. Le sous-comité a aussi ordonné à M. Patry de se présenter devant lui pour recevoir une réprimande et de suivre, avec succès et à ses frais, un cours sur les limites appropriées et les questions de transgression de ces limites ainsi qu'un cours sur la déontologie. M. Patry doit suivre ces cours dans les trois mois suivant la date de l'ordonnance du sous-comité. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «M. Patry a omis de respecter les limites appropriées entre lui et ses élèves, ce qui préoccupe le comité.» Membre : Véronique Josée Vallée N o de membre : 629289 Décision : Révocation Un sous-comité de discipline a révoqué le certificat de qualification et d'inscrip- tion de Véronique Josée Vallée, ancienne enseignante au service du Conseil sco- laire catholique de district des Grandes Rivières, pour avoir infligé des mauvais traitements d'ordre sexuel à un élève. M me Vallée avait reçu l'autorisation d'enseigner en juin 2012. Elle n'était pas présente à l'audience du 3 octobre 2017, mais y était représentée par un avocat. M me Vallée a entretenu une relation personnelle et d'ordre sexuel inappro- priée avec un élève. Elle a aussi eu des communications électroniques inappro- priées avec l'élève. Le sous-comité a reconnu M me Vallée coupable de faute professionnelle et a ordonné au registraire de révoquer son certificat de qualification et d'inscription. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «M me Vallée a abusé de la confiance et de l'autorité associées à son rôle d'enseignante et a trahi la confiance que le public accorde à la profession enseignante. Par conséquent, M me Vallée a perdu le privilège d'être titulaire d'un certificat d'enseignement et membre de la profession enseignante en Ontario.» Membre : David William Vesey N o de membre : 145851 Décision : Réprimande et conditions Un sous-comité de discipline a répri- mandé David William Vesey, ancien enseignant de l'Ottawa-Carleton District School Board, pour avoir omis à maintes reprises d'assurer la sécurité des élèves. Le sous-comité a entendu l'affaire le 5 octobre 2017. M. Vesey a reçu l'autorisation d'enseigner en septembre 1976. Il a assisté à une partie de l'au- dience par téléconférence et y était représenté par un avocat. Son comportement inapproprié s'est manifesté lors de démonstrations en classe. Pour démontrer le manque d'oxygène, M. Vesey a placé un sac en plastique blanc sur la tête d'un élève. L'expérience a «effrayé» l'élève. Le sous-comité de discipline a reconnu M. Vesey coupable de faute profession- nelle et lui a enjoint de se présenter devant lui pour recevoir une réprimande. De plus, avant d'occuper un poste qui exige d'être titulaire d'un certificat de qualification et d'inscription, M. Vesey doit suivre à ses frais et réussir un cours sur les mesures de sécurité et le maintien d'un milieu d'apprentissage sécuritaire en classe. Dans sa décision, le sous-comité a écrit : «On s'attend à ce que les membres de la profession enseignante créent un milieu d'apprentissage sécuritaire sur les plans physique et affectif en tout temps.» ■

Articles in this issue

Links on this page

view archives of OCT OEEO - PPP_Juin_2018